Réduire la taille du texte Taille du texte normale Augmenter la taille du texte
Envoyer à un ami Imprimer
Taille du texte Partager Envoyer
à un ami
Imprimer

Ecoles


L’UPI, qu’est-ce que c’est ?

Les UPI (Unités Pédagogiques d’Intégration), ou ULIS (Unités localisées pour l’inclusion scolaire) depuis septembre 2010, sont des dispositifs permettant à des élèves handicapés ou ayant des troubles d’apprentissages importants d’être scolarisés dans les collèges. Les modalités de ces dispositifs sont précisées par la Circulaire n° 2001-035 du 21 février 2001 : « Scolarisation des élèves handicapés dans des établissements du second degré et développement des Unités Pédagogiques d’Intégration (UPI) »


Quels sont les élèves concernés?

• des élèves de 12 à 16 ans ayant des troubles des fonctions cognitives, cela quelle que soit l’origine de leurs difficultés : retard mental global, difficultés cognitives électives, difficultés psychiques graves...
•  des élèves sortant des CLIS de l’école primaire, qui peuvent poursuivre leur scolarisation dans le secondaire.
•  des élèves qui, après un séjour dans un établissement médico-éducatif ou une structure de soins, sont en mesure de poursuivre leur scolarité dans un établissement scolaire.
•  des élèves ayant pu bénéficier pendant un certain temps d’une intégration individuelle et pour lesquels des modalités plus collectives s’avèrent nécessaires.
•  En règle générale, l’élève doit être capable d’assumer les contraintes et les exigences minimales de comportement qu’implique la vie au collège, et disposer d’une capacité de communication compatible avec les enseignements scolaires, les situations de vie et d’éducation collectives.

 


Quel est l’objectif du dispositif ?


• Ce plan de scolarisation est conçu pour assurer aux jeunes présentant des handicaps ou des maladies invalidantes un parcours individualisé sans rupture. Il vise à diversifier les modalités d’intégration qui doivent pouvoir répondre de manière plus souple aux besoins de ces élèves.
• Les UPI doivent permettre d’accueillir les élèves qui ne peuvent réussir leur scolarité du fait des contraintes liées à leur état de santé ou à leur déficience, lesquelles peuvent générer une fatigabilité, une lenteur, ou des difficultés d’apprentissage qui ne peuvent être objectivement prises en compte dans le cadre d’une classe ordinaire.
• Des modalités de scolarisation plus souples, plus diversifiées sur le plan pédagogique leur sont offertes par les dispositifs collectifs d’intégration.
• Les UPI sont conçues de telle sorte qu’elles autorisent la possibilité de parcours personnalisés. Elles visent à éviter une interruption prématurée de la scolarité des élèves handicapés, ainsi que leur isolement, afin qu’ils n’aient pas à assumer seuls leur différence dans le moment de l’adolescence.
• Ces unités favorisent l’établissement de liens de solidarité entre l’ensemble des élèves d’une classe d’âge, grâce aux diverses formes de coopération, tant dans les activités d’enseignement que dans les temps de vie scolaire.
• Il convient donc d’approfondir et de consolider les apprentissages scolaires, mais aussi de développer les apprentissages culturels et sociaux.
• Dans la plupart des cas, il s’agit bien de préparer ces jeunes à accéder après leur passage en collège à des dispositifs de formation professionnelle adaptés aux compétences qu’ils ont pu acquérir et permettant le maintien et la consolidation de leur autonomie personnelle et sociale.

 


Quel est le nombre d’élèves pour une UPI ?


L’effectif du groupe ne peut excéder 10 élèves.

 


Quelle est l’organisation des enseignements du dispositif ?

• Les UPI ne constituent pas une « filière » mais bien un dispositif ouvert sur l’établissement scolaire.
• L’organisation pédagogique de l’UPI est placée sous la responsabilité du chef d’établissement
• Les emplois du temps des élèves de l’UPI s’inscrivent dans les horaires réglementaires du collège ou du lycée. Ils sont modulés au regard de chaque projet individualisé.
• L’organisation pédagogique de l’UPI rend possible des moments de regroupements des jeunes collégiens intégrés. Les objectifs de ces regroupements sont définis en fonction des besoins propres des élèves.
• Trois professeurs de collège interviennent dans la classe à raison d’une heure par semaine.

 


Quelle est la place et le rôle de l’enseignant ?


• La création de l’UPI s’accompagne de l’affectation d’un enseignant du premier degré, titulaire du CAPA-SH (diplôme d’enseignant spécialisé). Celui-ci coordonne les activités au sein de l’UPI et gère l’ensemble des actions d’intégration prévues par les projets individuels des élèves.
• Sa mission est celle d’un enseignant capable de dispenser à ces élèves un enseignement très adapté à leurs possibilités. Il convient donc d’approfondir et de consolider les apprentissages scolaires, mais aussi de développer les apprentissages culturels et sociaux.
• L’enseignant spécialisé s’efforce de favoriser l’intégration individuelle dans les classes du collège des élèves de l’UPI, lorsque ceux-ci peuvent en tirer bénéfice.
• Il facilite l’intervention de professeurs du collège auprès des élèves intégrés en leur fournissant informations utiles et appui pédagogique. Sa présence permet d’assurer une continuité auprès des élèves, et de coordonner dans leurs emplois du temps, les interventions des professeurs du collège et des personnels des services spécialisés.

 


Quelles sont les procédures d’orientation ?

• Dans tous les cas, l’orientation comme la réorientation éventuelle des élèves est effectuée par la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées). Elle procède également à l’affectation de l’élève
• La MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) participe à la définition des objectifs et au suivi des projets individualisés d’intégration. Elle est destinataire d’un exemplaire de chaque projet personnel de scolarisation. Elle en est le garant auprès des familles.
• Le projet de l’UPI fait explicitement partie du projet d’établissement. Comme ce dernier, il fait l’objet d’évaluations et de régulations pour améliorer le fonctionnement d’ensemble.

 


Quel est le partenariat ?


• Localement, la création d’une UPI s’inscrit dans une démarche de partenariat engagée entre une établissement scolaire, les collectivités locales compétentes, mais également un ou plusieurs services d’éducation spéciale et de soins, ainsi que des personnels médicaux et paramédicaux exerçant en libéral.
• Les différents partenaires associés à la création d’une UPI formalisent leur engagement par la signature d’une convention. Celle-ci précise les conditions de la participation et définit les obligations spécifiques de chaque partie prenante.
• Le Conseiller Principal d’Education s’assure que les temps de vie scolaire contribuent à l’intégration sociale des élèves de l’UPI dans le collège.
• Les enseignants exerçant auprès des élèves participent à des concertations périodiques permettant de faire le point, soit sur les projets des élèves, soit sur le fonctionnement du dispositif.
• Les élèves de l’UPI peuvent également effectuer des stages d’observation en entreprise.

 


L’ULIS, qu’est-ce que c’est ?


Voici en résumé les principaux éléments qu’on doit retenir de cette circulaire instaurant les ULIS en lieu et place des UPI à partir du 1er septembre 2010.
À compter de cette rentrée scolaire, les dispositifs collectifs (UPI) implantés en collège et en lycée pour la scolarisation d’élèves en situation de handicap ou de maladies invalidantes sont dénommés Unités localisées pour l’inclusion scolaire (Ulis)

L’ouverture d’une ULIS dans un collège suppose de la part du chef d’établissement et de son équipe pédagogique la volonté de faire de la place à des enfants un peu différents dans une structure où l’hétérogénéité est assumée.
Cette volonté est conforme aux valeurs de l’établissement qui préconise l’accueil de tous les élèves et une attention particulière aux plus démunis.


AGENDA Juillet
mercredi 25 juillet 2018
Musée "La Fabrique"
Lire la suite

[+] Tout l'agenda
Carte Interactive
Visualisez en 1 clic :
Communauté de Communes Les Marches du Velay
Mairie de Sainte-Sigolène - Place Jean Salque - 43600 Sainte Sigolène - Tel : 04 71 66 63 12 - Fax : 04 71 66 45 94 - contact@ville-sainte-sigolene.fr
Logo Bandeau Bas titleLes Marches du Velay